Dernière étape de notre voyage en Thaïlande, et pas des moindres puisqu’il s’agit de la ville de Sukhothai, qui est un incontournable, tant pour les touristes que pour les Thaïlandais. Alors comme d’habitude, on s’éternisera pas sur l’histoire de la ville, les plus curieux trouveront suffisamment d’informations sur les internets, et les autres auront tout le loisir de faire autre chose. En tout cas, il s’agit d’une ancienne ville très forte de la Thaïlande, dont le site historique n’est maintenant plus que ruines.

Il faut savoir que le site historique est en réalité une multitude de sites historiques et que du fait de la météo assez violente (et un peu par économie, mais surtout à cause de la météo), nous n’en avons fait qu’un. Alors oui, un point sur la météo du coup : Il fait beaucoup trop chaud!! Et sacrément lourd aussi. Sauf que comme il est recommandé de faire la visite en vélo (et qu’il faut bien admettre que c’est plus sympa), et ben on subit carrément quand la météo décide d’être vraiment rude. D’où le choix de ne faire qu’un seul site, mais au moins, de bien en profiter!

Donc, parlons de ce site maintenant. Alors pour ceux qui suivent nos aventures depuis le début, on peut dire que c’est très similaire à Polonnoruwa (au Sri Lanka pour ceux qui suivent, mais qu’à moitié ^^). En effet, c’est un peu la même ballade au vélo au milieu de ruines allant de la très imposante à la très en ruine, mais toute avec un charme bien particulier! On profite bien des lieux et une fois qu’on en a bien fait le tour, on va donc tranquillement manger, afin de luter à notre façon contre le soleil.

Pour le reste de la journée, on se reposera (sisi, on l’a mérité!) et on se prépare pour passer la frontière Birmane le lendemain (spoiler : On a réussi à la passer sans encombre, même si c’est quand même bien particulier comme passage, mais la n’est pas la question de cet article)

Catégories : Thaïlande

1 commentaire

Fred · mai 20, 2018 à 11:07

Le retour des récits du périple, enfin, on n’y croyait plus 😁
Obligé de lire les actualités locales en vous attendant et rien qui fait rêver
Merci et au suivant avec impatience
La bise à vous partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *