Contrairement à ce que l’on pourrait croire, c’est au sri lanka que se font les thés les plus réputés. C’est donc un incontournable du voyage que de visiter les plantations, de voir les cueilleuses à l’oeuvre et de visiter une usine de thé. Notre périple dans cet univers se fera en deux étapes : Nuwera Elya dans un premier temps, et Ella ensuite.

Nuwera Elya donc dans un premier temps. Ce sera une étape tranquille, car c’est au lendemain d’Adam’s Peak et que mine de rien, ça nous a un peu fatigué. On visite donc la ville le lendemain seulement, et on voit fortement l’impact des britanniques, qui se sont appropriés les lieux au 19ème siècle. C’est d’ailleurs sous leur influence que la culture du thé s’est développé de la sorte dans le pays, et plus spécialement dans la région. Bref, terrain de golf, hippodrome, architecture (et même la météo!)… sont autant de rappels de cette présence passée. Bref, on visite tout ça, on va ensuite voir une cascade, et sur le retour, on marche dans les champs de thé, ce qui est vraiment très beau. C’est très vallonné, et cela donne une superbe vue sur la ville, malgré un espèce de brouillard omniprésent.

Ensuite, on va jusque Ella en prenant le train, car c’est apparemment un incontournable aussi. Effectivement, la vue depuis le train est superbe, mais cela ne suffit pas à rendre le voyage très agréable, étant donné que le train est bondé, que l’on fait le voyage debout et que du coup, on profite pas à fond. « Heureusement », on rate la sortie a Ella, et de fait, on a le train pour nous tout seul avant la station suivante (même si effectivement, ca implique de reprendre un tuktuk pour rentrer à Ella…).

Le lendemain, visite d’une usine de thé : Halpewatte Tea Factory. Même si c’est la plus grande de la région, il n’y a pas tant de touristes, et on n’est que 7 à faire la visite. Le guide est passionné et passionnant, et il nous explique tout le processus de création d’un thé, dans un bon anglais, ce qui fais au final une visite d’une heure des plus intéressantes, qui se conclue sur une dégustation. Le seul regret sera de ne pas voir fonctionner les machines, car dans notre excellente organisation, nous avons oublié qu’il était dimanche…

L’après-midi, on va escalader le Little Adam’s Peak (renommé, à juste titre, mini Adam’s Peak au niveau de l’entrée, et vraiment plus simple à gravir que son grand frère) et on profite d’une vue magnifique, malgré le soleil de face. On se dit qu’on y retournera le lendemain matin, afin d’avoir une meilleure lumière et surtout de voir des cueilleuses de thé en action. Ce sera une réussite partielle, puisque le brouillard était au rendez-vous le jour suivant, l’on repart donc pour une nouvelle aventure plus… sauvage ! =)

Catégories : Sri Lanka

4 commentaires

chris · février 27, 2018 à 6:59

il vous a suivi partout ce chien ou c’en était un autre à chaque fois ??!! 🙂

    Nicolas · février 28, 2018 à 2:35

    Il y en a partout au Sri !

xavier · février 27, 2018 à 8:19

Train bondé ; voyage debout ; fumée noire qui s’échappe du train ; c’est bon le Sri 😉

janou & jack · février 27, 2018 à 5:57

photos trés pro ! bravo a vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *