Après notre petit périple à Bagan, nous nous dirigeons vers le lac Inle qui est très réputé et s’avère être un incontournable lors d’un voyage au Myanmar. Pour s’y rendre, suivant des conseils lus sur le site de Brice, nous décidons de partir de la ville de Kalaw pour entamer un trek de 3 jours / 2 nuits en direction du lac.

Nous réservons donc le trek à M. Charles plutôt que de passer par une agence, vu l’agréable expérience décrite par Brice sur son site web avec ce local qui organise ce trek depuis un certain nombre d’année. Malheureusement pour nous, ce dernier nous explique la veille du départ qu’il ne peut pas assurer sa présence à cause de problèmes de santés, mais nous confie cependant à son meilleur assistant (pour le citer).

Le lendemain nous partons donc à 8 (la petite troupe habituelle, accompagnée de Clément, qui avait déjà fait la boucle de Thakhek avec nous, et d’Elisabeth, rencontrée à Bagan et qui était intéressée par le trek également),  avec Tuntun, l’assistant en question, qui sera donc notre guide pour les 3 prochains jours.

Ce dernier s’avère vraiment très sympathique et bavard, et nous en apprendra un peu plus tous les jours sur lui, la vie et les coutumes du Myanmar. Nous aurons également la chance de dormir chez l’un de ses amis le premier soir, dans une maison très typique située dans un petit village.

On y découvrira que l’alcool dans ce pays n’est vraiment pas cher, que se laver dans une vraie douche, c’est vraiment surfait (une bassine d’eau de pluie en extérieur et une gamelle, c’est ça la vie !), mais par dessus tout, que malgré le très faible niveau de vie des habitants du Myanmar, c’est avant tout et toujours la bonne humeur qui règne. Le second jour, nous dormirons dans une petite maison appartenant à un enseignant, malheureusement en déplacement sur la capitale le jour de notre passage. C’est sans compter sur notre guide qui passera une bonne partie de la soirée avec nous.

Au niveau du trek en lui même, on comprend désormais beaucoup mieux pourquoi Brice, sur son article dédié, parle encore et toujours des paysages époustouflants traversés au cours de ces 3 jours. Chaque journée offre des paysages différents, allant des champs cultivés, aux forêt de conifères (importé par les colonialiste anglais), des petits villages Paos aux forêts de bambous… La terre, de couleur ocre, offre un superbe contraste avec la végétation environnante.

Au bout de 3 jours, nous quittons notre guide et arrivons sur les rives du lac Inle après en avoir pris plein les yeux. Je pourrais parler des paysages pendant de nombreuses lignes encore, mais je vous laisse plutôt le choix de juger à travers nos photos.

Catégories : Birmanie

5 commentaires

LAURENCE CAUET · mai 26, 2018 à 4:13

juste magnifique !!!! merci pour toutes ces jolies photos .
profitez bien de la Chine en attente de découvrir de nouvelles merveilles.

Fred · mai 28, 2018 à 7:45

Génial et une belle galerie de portraits mais je ne t’ai pas vu mon cher geek, à moins que tu n’aies coupé la barbe 😁

chris · mai 29, 2018 à 11:31

Mais Nico !! tu as abandonné la barbe ??!! 😉

Xavier · mai 31, 2018 à 8:06

Photo 32 et 33 : Jamais un pont de singe n’avait aussi bien porté son nom :-p

janou & jack · juin 10, 2018 à 4:45

toujours en admiration devant vos photos!
vous avez l air heureux ensemble!!! bravo pour votre complicité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *