Alors comme le nom de l’article l’indique, et avant que ça ne donne des idées à des gens, je ne sais pas du tout où se trouve cet endroit. En activant la localisation sur place, je peux affirmer que c’est proche de Jin’an, mais c’est la tout ce que je peux vous décrocher comme information. Cela étant dit, commençons à notre récit.

Alors maintenant, comme l’indique la première partie du titre de l’article, il s’agit la du petit Jiyuzhaigou. Le parc original a subit un tremblement de terre il y a quelques années, et il est actuellement en réparation. De par le fait, alors que sa fréquentation passée était d’environ 40 000 personnes/jour, elle est maintenant contrôlée pour laisser entrer un maximum de 2000 personnes/jour. Ça fait une sacrée différence, et cela se ressent d’ailleurs dans la ville où nous avons logé. Elle ressemblait en effet à une ville fantôme, avec beaucoup d’hôtel et de commerces qui sont maintenant fermés. On n’a pas de mal à imaginer ce que ça pouvait être il y encore quelques années, mais ça n’a malheureusement plus rien à voir. De ce fait, les tours organisés ainsi que les simples entrées pour le véritable parc de Jiuzhaigou étaient non seulement plus cher, mais aussi non disponible immédiatement, puisqu’il fallait réserver ses places en avance (on peut d’ailleurs remercier Hsiu d’avoir vu cette information avant que l’on prenne un bus pour aller sur place et découvrir seulement à ce moment là que ce n’était pas possible). Le tour que nous avons pris nous proposaient donc une demi-journée dans ce qui est surnommé le petit Jiuzhaigou, car ayant des paysages similaires.

Nous nous rendons donc à cet endroit, après une courte pause dans un village au style tibétain, et dans lequel, pour continuer notre petit jeu des chapeaux ridicules, nous avons pu acheter un superbe chapeau de cowboy (photo à l’appui) à Nicolas. Au passage, le village en lui même était assez sympa à visiter.

En arrivant au petit Jiuzhaigou, et après avoir bien mangé, on part pour une visite dans une « scenic car ». Ces petites voitures qui ressemblent à de grands chariots de golf, sans vitre, afin de pouvoir admirer la vue sans être gêné. On va directement au sommet, puis on fait différents arrêts aux points intéressants lors de la descente. Les paysages sont principalement des étendues d’eau turquoise et complètement limpide. Ça offre un côté féérique à la scène lorsque l’on peut voir les troncs d’arbres et les rochers sous cette eau magnifique, comme s’ils étaient à côté de nous. En plus de ça, nous avons eu la chance de tomber sur une journée avec peu de touristes, et nous avons pu donc profiter du parc presque exclusivement pour nous. Le temps était également sublime, alors on a vraiment pu se régaler pour ce dernier jour de tour. Ce fut vraiment une magnifique halte avant de reprendre notre route vers le nord!

Catégories : Chine

1 commentaire

janou & jack · juin 26, 2018 à 11:15

bien porté le chapeau !!!!
que de belles images qui resterons à jamais gravée dans votre mémoire
continuez à nous régaler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *